Nationale 4 jeunes

8 décembre 2013 - 09:57

Noyon et son jeu d'échecs

1988: Des travaux en face du musée ex évéché, dans un lieu  qui fut avant la révolution la receverie de l'évêché et au 10-12° la résidence du Chatelain, gouverneur militaire, sont effectués par l'archéologue municipal Marc Talon.Il y découvre 10 pièces d'échecs du même jeu en bois de cerf dans une fosse à détritus contenant des artefacts du 12°. Depuis une analyse au carbone 14 a révélé un pic vers 1020.

Justement à cette date un épisode de conflit de pouvoir judiciaire avait amené l'évêque à faire démolir la tour du chatelain en l'absence de celui çi et pour préserver la chatelaine il la fit venir sous pretexte de lui commander une chemise de soie. Quand on sait que le comte de Toulouse était inhumé en chemise de soie vers l'an mille, que la route terrestre de la soie par le nord de l'Europe passant par Paris alimentait aussi le califat de Cordoue était plus rapide que par la méditerrannée,sans gouvernail d'étambot inventé au 13° siècle. L'hypothèse d'une communication du jeu par la route de la soie est crédible.

Ce jeu a une valeur historique par son ancienneté et toutes les pièces sont représentées: Roi,Reine,fou,cavalier , roc (tour)pions.

A voir au Musée de Noyon, il fut dernièrement exposé à Mayenne qui a un roi semblable et à Paris au musée du moyen age. Aucun jeu de cette époque n'est aussi complet en France.

Commentaires