LA FEMINISATION AUX ECHECS

4 février 2017 - 11:29

Le jeu d'échecs à l'origine ,tel qu'il fut présenté au calife Omar en 642 à Bagdad est un jeu" inventé pour expliquer à une reine mère comment son fils était mort au combat" Il répondit:  "l n'y a rien à redire à cela, il s'agit de guerre".  Mais les califes devaient bien jouer avec quelqu'un et le faisaient avec des favorites. Une compilation du XII° sur Haroun al Rashid et les mille et unes nuits montre comment elles étaient éduquées: d'origine souvent étrangère elle étaient envoyées à Médine pour être formées à la langue arabe, la littérature, à la théologie, et pratiquaient un habile jeu d'échecs.

Passage en Europe: Le Fers est remplacé par la reine Manuscrit d'Einsiedeln 990.Promotion du pion: Le fantassin (masculin) se transforme donc en reine. On dit que celui ci est état de la reine.Difficulté: le  roi ne pouvant avoir plusieurs reine, Il faut attendre pour une nouvelle promotion.Puis on donne au pion promu un nom féminin, "Ferzia", "Virgo" ce qui ne pose pas de difficultés de promotions multiples.

L'extension de la marche de la reine la fera nommer "dame" simplifiant tous ces problèmes.

Le jeu étant l'image de la société féodale est intégré à l'éducation et comme fille et garçons ont la même éducation ,remplaçant les armes par la couture tout  de même ,les femmes jouent aux échecs comme attestent les romans et sculptures. Cela dure jusqu'à la révolution,puis les clubs type anglo-saxons et cafés écarterons les femmes,il faudra attendre l'implantation de la FFE dans les écoles et collèges pour avoir un taux de féminines certes faible,mais qui grâce aux efforts de Jocelyne Wolfangel et son équipe à la direction des féminines, commence à progresser.

Commentaires