LA NOTATION ALGEBRIQUE

29 mars 2017 - 14:26

La transcription d'une partie repose sur deux systèmes:

-La notation descriptive qui peut prendre une phrase complète

pour un coup comme dans le livre de Philidor :"Analyse du jeu

d'échecs" 1749 ou comme dans les pays anglo-saxons jusqu'en

1970 une notation algébrique côté blanc et côté noir.

La notation algébrique a pris différentes formes comme (photos) le

livre de Mennel 1504 ou la Régence 1849. Le véritable inventeur de

la notation actuelle est Stamma, Syrien traducteur d'arabe à

Londresdans son livre de 1743,mais battu par Philidor son système

très simple tardera à s'imposer.

L'annexe C des règles du jeu de la FIDE dit en préambule:

La FIDE ne reconnaît qu'un seul système de notation pour ses

propres tournois et pour ses matches: le Système Algébrique.

Elle préconise l'utilisation de cette notation uniforme dans la

littérature et les périodiques échiquéens.

Les feuilles de notation utilisant un autre système que a notation

algébrique ne peuvent être utilisés comme preuve dans le cas ou

ces feuilles sont normalement utilisées à cet effet.

Principe: colonnes numérotées de a à h, rangées de 1 à 8.

La case se définit par la colonne puis la rangée.

Les Pièces se définissent par l'initiale en majuscule.

Chacun peut écrire la pièce dans sa langue d'origine.

Commentaires