TOURISME Echiquéen: Ivoires de Dieppe

13 avril 2017 - 16:25

En 1364, les marins dieppois ont découvert le cap vert en cherchant une route à travers les canaries et de 1365 à 1400 le commerce amena l'ivoire. La guerre de cent ans y met fin et en 1488 le Portugal prend le relai. Il faut attendre 1669 pour signaler l'arrivée de deux bateaux d'ivoire pour les artisans locaux. De la fin du 17° au 18° le commerce de jeux d'échecs en ivoire se fait surtout avec les touristes anglais qui arrivaient au port. La révocation de l'édit de Nantes en 1685 fit partir de nombreux ivoiriers. Avec la révolution, le blocus continental coupa l'apport d'ivoire. Napoléon soutint l'activité par une commande d'un bateau-maquette, lui même avait une jeu en ivoire de Dieppe pour le distraire en campagne militaire. La République avait offert un jeu à l'ambassadeur des Etats Unis Thomas Jefferson. Mais la ville allemande Erbach ravit la suprématie ivoirière à Dieppe.

Le musée a un ancien atelier et quelques pièces d'échecs.  L'interdiction de vente d'ivoire ne concerne pas le seul ivoirier qui se consacre à la réparation de pièces anciennes. Ce passé prestigieux est surtout connu à l'étranger où les jeux ont été vendus puis dispersés. Le nombre de jeux possédés par les collectionneurs est important. Visiter le chateau-musée sur les hauteurs de Dieppe.

Commentaires