Pourquoi y a t-il des compétitions féminines distinctes ?

5 mai 2017 - 10:29

 Les capacités mentales sont les mêmes entre hommes et femmes. Alors pourquoi existe t-il des compétitions séparées ?

Il faut remonter à la création de la F.I.D.E (Fédération internationale des échecs) qui s'est faite à l'occasion des jeux Olympiques de Paris.

L'organisation internationale a calqué ses compétitions sur le sport olympique avec un secteur masculin et un secteur féminin.  Des olympiades hommes et des olympiades femmes. Un championnat du monde individuel hommes et un championnat du monde individuel femmes.

Les fédérations nationales doivent suivre pour alimenter les compétitions internationales.

Pourquoi maintenir cette séparation? L'exemple des soeurs Polgar a démontré la possibilité pour des femmes de parvenir au meilleur niveau masculin . Leur père avait voulu donner à ses 3 filles la meilleure éducation possible dans un domaine: le jeu d'échecs.

Judith Polgar a choisi la voie mixte et est parvenue en demi finale de championnat du monde,sa soeur était championne du monde. Mais il faut un conditionnement pour parvenir à ce résultat. Si les possibilités sont les mêmes, le comportement des filles et des garçons est différent. Un collège anglais a essayé de séparer filles et garçons dans certaines matières et a obtenu un rendement supérieur de 20% parce que les garçons fonctionnent à la compétition et les filles au travail de groupe. Il est de même pour les échecs.Les garçons jouent contre un adversaire, les filles avec.

Passé l'obstacle du découragement, il n'y a pas de différences entre les deux groupes, mais le nombre du côté filles est moindre d'où la nécessité de maintenir la séparation pour encourager. Si le nombre de féminines devenait presque égal,la question ne se poserait plus, car le niveau augmentant mécaniquement,la séparation n'aurait plus d'objet. Le secteur féminin a encore une longue tache à accomplir.

Le marqueur est le nombre de féminines dans les interclubs,l'idéal serait d'arriver à 50/50%

Commentaires