COMMENT DEVELOPPER LE JEU D' ECHECS ?

1 juillet 2017 - 10:28

 Il faut créer une synergie entre les clubs proches qui profite à tous. Par exemple le sud- est du département du Nord,excentré,coincé par la Belgique, développe une entraide .

Château- Thierry dans l'Aisne, très excentré peut compter sur les clubs de la Marne et même de Seine et Marne.

 L'activité générée peut faire apparaître de nouveaux clubs proches qu'il faut susciter et aider. Un contre exemple ancien : le nouveau club de Fayet avait obtenu l'organisation du championnat jeunes rapide de Ligue. Son handicap; être à 3 km d'un gros club. Le président de celui ci refusa l'arbitre choisi ,suivi par la Ligue qui signifia la veille au soir que son agrément ligue était refusé (malgré l'argument que le surcoût occasionné était non supportable par le jeune club) Résultat: 10 participants dont aucun du gros club voisin et fermeture du club la saison suivante. Faire le vide autour de soi appauvrit à terme,il est préférable  de faire jouer au plus proche. Les joueurs étant libres de choisir leur club, les gros clubs ne peuvent qu'être gagnants en récupérant des joueurs qui veulent jouer à un meilleur niveau donc logiquement les gros clubs ont intérêt  à développer les petits,cela fait jouer plus près et leur profite à terme.

L'image du jeu d'échecs est négative (difficile, pas pour les femmes peu nombreuses).                                                        Tout ce qui peut casser cette image contribue à faire penser que le jeu est pour tous, Jeu de démonstration,Téléthon, tournois scolaires,tournois incluant des féminines comme:"un gars,une fille" contribue à populariser le jeu et la mettre à portés de tous. C'est un travail de longue haleine et constant mais indispensable.

Pour les jeunes, l'image a changé. Mais pour les féminines on est encore très loin du compte pour faire évoluer les mentalités, trop peu dans les interclubs et les clubs aussi faut il saluer le club de Beauvais qui a présenté trois équipes à la coupe de la parité  contre aucune du gros club voisin.

Toute action doit être pensée dans le long terme, exemple l'action scolaire amène très peu de jeunes au club mais est profitable dans l'avenir,de même pour les féminines.L'action pour les autres,clubs,jeunes,féminines... contribue au développement de tous.

 

Commentaires