ECHECS ET ORDINATEURS

9 août 2017 - 14:17

Les premiers ordinateurs personnels d'échecs étaient si faibles

qu'ils faisaient dire que jamais l'homme ne pourrait être battu par

l'ordinateur. C'est ce que pensait Kasparov avant d'être sévèrement

battu.

Ce fut d'abord Boris, puis les chess challenger, une époque révolue

on préfère jouer en ligne avec de vrais adversaires.

Commentaires