CHARLES D'ORLEANS

22 juin 2018 - 10:01

Duc et poète, perd sa femme en 1409 et écrit:

 

J'ai joué aux echecs (eschès) devant Amour.

Pour passer le temps avec faux-danger.                Allusion au livre " Les échecs amoureux".

Et heureusement je me suis gardé toujours.

Sans rien perdre jusqu'au dernier.

Que fortune est venue aider et qu'elle soit maudite.

A ma dame prise soudainement.

Par quoi je suis mat.

Je le vois clairement,si je ne fais dame nouvelle.

En ma dame,j'avais mon secours,plus qu'en autre

Car souvent me délivrait d'ennuis quand elle venait à mon secours

Et faisait en garde bien mon jeu.

J'avais pion,ni chevalier, Auffin, ni rocs qui puisse si bien aider ma querelle.

Il y perd vraiment car j'ai perdu mon jeu entièrement,si je ne fais dame nouvelle.

Longtemps prisonnier à Londres, Il a forcément lu "Le livre de la duchesse." de Geoffrey Chaucer 1369 qui l'écrit en commémoration de la mort de son amie Blanche,duchesse de Lancaster. Il comparait son chagrin à la perte de sa dame dans une partie d'échecs l'opposant à la chance 

"Dame Chance commença alors à jouer avec moi plusieurs coups gorgés de fourberie lui permirent de m'abuser et de s'emparer de ma dame. Et quand je vis ma dame anéantie,je ne pus hélas! plus jouer.Seulement me lamenter:

"Adieu ma douce de tout mon coeur, Et adieu à tout ce qui n'a jamais été.

Je ne sais jamais garder des tours.

De fortune qui mainte fois changeait  a fait tourner mon jeu à rebours.

 

Après l'assassinat de son père pendant la guerre de cent ans il devint chef de guerre,longtemps prisonnier à la tour de Londres où il passait son temps en poésie et jeu d'échecs. Il posséda un manuscrit de problèmes d'échecs,le"bonus socius" qu'il annota. Il se trouve à la BNF et on peut le consulter sur "Gallica".

Ce manuscrit fut copié en Lombardie par un moine de Saint Nicolas au Bois (Aisne)(Nicolas de Saint Nicolas)  Texte picardisant dans la version française.

 

Commentaires