ECHECS ET AZEIHMER

25 juillet 2018 - 09:51

La FIDE et la FFE ont mis en avant des études américaines sur les

bienfaits du jeu d'échecs dans la prévention de ce fléau de

dégénérescence neuronale. Les arguments semblent sérieux;

Le jeu fait travailler toutes les zones habituellement touchées.

Mais il faut se méfier d'une recherche qui a besoin de sensationnel

pour obtenir des financements,  les échantillonnages sont trop faibles

On pourrait dire aussi qu'une bonne hygiène de vie évite bien des

maladies,c'est enfoncer des portes ouvertes.

Faute de trouver des causes et remèdes,il est plus facile de donner

un petit espoir. Bien heureusement, ceux qui pratiquent ce sport le

font par goût et non par crainte.

 

Commentaires