REPRESENTATION FIGURATIVE DU "FOU" LE Vieux,le Chauve, l'Evêque

3 janvier 2019 - 08:43

Les représentations figuratives en Europe hors empire Byzantin

n'ont pas intégré l'éléphant et les pays anglo-saxons ont développé

d'autres représentations:

Le vieux, le chauve ( abbé tonsuré), L'évêque.

Le "vieux" en dent de narval est en bosse-ronde ,à la fois figuratif

et classique le deux pointes symbolisent les défenses d'éléphant.

L'exemple du "chauve vient curieusement de l'abbaye de

Landevennec modèle issu probablement du Pays de Galles 10°.

Au début les abbés (tonsurés) jouaient le rôle d'évêque.

Proches des rois, les "évêques" (Bishop en anglais) remplacent

l'éléphant.

En France,  c'est d'abord le Comte (Loisy),puis l'aufin, officier royal

sans représentation figurative. La caractéristique de deux pointes

symbolisant les défenses d'éléphant subsiste.

Le fou n'apparaît qu'au XIV° en France avec la mode des fous

de cour. comme disait le poète Mathurin Régnier au XVI°:

"Aux Echets, les fous sont les plus près des rois."

 

Commentaires