ECHECS ET TEMPS

8 janvier 2019 - 10:24

Le match Staunton- Saint-Amant, au café de la Régence,Paris, 1843,fut considéré par certains comme une épreuve d'endurance plus que sportive, le temps n'étant pas limité. Par exemple la 21° partie 66 coups a duré 14h30 !

Après le tournoi international de Londres de 1851,Il n'existe toujours pas de limitation de temps, Kolisch propose un sablier de 3 heures pour chaque joueur et un assistant pour le coucher quand le joueur a joué et le relever quand c'est à lui à jouer.Inconvénients: l'humidité peut ralentir l'écoulement du sable et on risque de se tromper de côté pour mettre en route le sablier.

1861: Le match Andersen- Kolisch à Londres utilise le sablier pour la première fois 24 coups en 2 heures.

de 1866 à 1873 on utilise parallèlement deux montres ou deux sabliers pour noter le temps à chaque coup.

1870 Tournoi de Baden Baden contrôle de temps par sablier ou horloge ,20 coups à l'heure.

1883 Thomas Bright Wilson (1843-1915)de Manchester, invente sur les conseils de Blackburn deux horloges identiques sur balancier. Lorsqu'un joueur a joué son coup, il deplace sa pendule et déclanche celle de son adversaire,La fabrication est de Fattorini and sons de Batsford.Le contrôle de temps est de 15 coups à l'heure, le joueur qui dépasse le temps  perd pour la première fois la partie.

1889  HDB Meijer ,secrétaire de la fédération neerlandaise ajoute un drapeau à l'horloge .Drapeau suspendu dès la              3ème minute avant 12 heures.

1890  le "Chronomètre" de Jacques est  introduit et vendu 21 Shilling..

1900  Veenhoff de Groningue perfectionne l'horloge à poussoir analogique.

1950   Boesherdt Gmb H ou BHB est devenu le premier fabricant de pendules d'échecs dans le monde la société a                duré jusqu' en 1989.

1964  La première pendule électronique est fabriquées par une firme russe Kiev Relay.

1973  Bruce Chenay ,étudiant  crée la première pendule numérique.

1975  Brevet accordé à Joe Meshi sur une horloge numérique basée sur micro-processeur.

1988 Bobby Fischer a breveté (n° 4 884 255) la première horloge numérique à incrément de temps, fut fabriquée en             quatre jours et servit à son match revanche avec Spasky en Yougoslavie.

La pendule numérique a définitivement supplanté la pendule analogique. Le temps est devenu une composante essentielle du jeu.

 

 

 

 

Commentaires